Savez-vous bien choisir vos médias sociaux?

choisir ses médias sociauxSelon une étude du CEFRIO, plus de huit internautes québécois sur dix (85,0 %) utilisent les médias sociaux pour consulter du contenu, se connecter à leur compte, relayer ou partager du contenu. Cette proportion représente 71,7 % des adultes québécois. De plus, sept utilisateurs de médias sociaux sur dix (69,8 %) suivent au moins un organisme, une entreprise ou une personnalité.

Il est donc normal pour une entreprise de chercher à optimiser sa présence sur ces géants du web. Par contre, il est important de prioriser les réseaux pertinents selon votre stratégie web. Être sur un média social simplement pour y avoir un compte, sans être actif ou sans optimiser son profil  n’est pas nécessairement une bonne pratique. Cet article vise à vous aider à bien cibler le ou les médias sociaux pertinents à votre entreprise selon votre public cible et votre stratégie web.

Facebook

Mondialement, on compte plus de 1,28 milliard d’utilisateurs Facebook actifs de façon mensuelle. C’est indéniable qu’il s’agit du média social le plus utilisé. L’avantage d’être sur Facebook, pour une PME, un organisme ou une association, c’est le contact direct avec une très grande tranche de votre public. Puisque beaucoup d’utilisateurs sont sur Facebook de façon quotidienne, certains vont d’abord rechercher votre page Facebook avant votre site pour des informations comme vos heures d’ouverture ou votre numéro de téléphone. De plus, avec une stratégie web et sociale bien définie, vos publications peuvent venir renforcer votre statut d’expert et aider à votre e-réputation. La publicité Facebook est également un outil très puissant pour mettre vos services ou produits de l’avant, notamment grâce au ciblage très précis de ses campagnes. 

Quelques études de cas de stratégie web sur Facebook :

cocacola

Coca-Cola  : Pour célébrer le retour des iconiques Ours polaires au premier trimestre 2013, Coca-Cola a lancé une campagne multicanal intégrant la télévision, une vidéo originale de 7 minutes produite par Ridley Scott et un volet social Facebook avec une forte ambition sur les ventes. Les résultats ont été au rendez-vous, avec un excellent ROI :

  • 4,01$ de retour pour chaque dollar investi sur Facebook
  • 3,6X ROI plus élevé que celui de la télévision
  • 18% des internautes qui ont acheté ont été exposés à la campagne sur Facebook

Nescafe

Nescafé : Nescafé a décidé d’utiliser Facebook pour célébrer le moment du café entre amis et a pour cela développé une campagne en synergie avec sa stratégie média télévision.

  • +27 points de taux de mémorisation de la publicité, un résultat sensiblement supérieur à la moyenne (Nielsen Brand Effect)
  • +8 points de préférence de marque (Nielsen Brand Effect)
  • 23% de la population française connectée a été exposée à la campagne Facebook en seulement 4 semaines

Pour bien vous positionner sur Facebook, consulter notre article 12 trucs pour bâtir une stratégie Facebook efficace.

YouTube

YouTube est le choix numéro 1 des médias sociaux vidéos. Toute stratégie web qui met de l’avant l’utilisation de vidéos promotionnels, corporatifs, tutoriels, webinaires ou encore un motion design profite de téléverser ces fichiers sur YouTube bien avant Viméo ou DailyMotion. D’abord, YouTube est un produit Google, donc il va de soit que son intégration avec les résultats de recherche est optimale, sans compter de son intégration avec les campagnes publicitaires Google AdWords. Ensuite, YouTube est le média social vidéo le plus consulté. Il est donc plus facile d’y obtenir des vues.

Quelques études de cas de stratégie web sur YouTube  :

pinkknit

VeryPink Knits : Compagnie qui souhaitait offrir des cours de tricot en ligne et générer de l’intérêt pour leurs produits. Chaque vidéo est complet avec un modèle, disponible via un achat de 4 à 12$ afin de réaliser l’item du cours à la maison. Ils ont créé du contenu vidéo de façon hebdomadaire et utilisé les campagnes YouTube True View pour promouvoir leurs activités.

  • 0,03$ coût de visionnement (d’acquisition)
  • 10 000 abonnés de partout dans le monde

underground-tourism

Undercover Tourist : UndercoverTourist.com utilise des vidéos filmés à la première personne pour montrer les manèges, spectacles et expériences offertes aux clients de leurs partenaires

  • 30 000 visionnements de leurs vidéos par jour sur leur chaîne YouTube ont aidé à établir leur nominal comme une compagnie respectable
  • 10 millions de visites sur leurs chaînes YouTube. 

Pour mieux connaître le référencement web par la vidéo, consultez notre article sur le sujet.

LinkedIn

LinkedIn est un média social professionnel. Il est donc très important de le considérer dans votre stratégie web intégrée, particulièrement si vous êtes en B2B ou dans un milieu où le réseautage d’affaires est important. C’est l’endroit idéal pour promouvoir votre expertise en ligne selon votre secteur d’activité. LinkedIn, c’est plus de 259 millions de partenaires d’affaires et de clients potentiels qui sont prêts à faire des affaires. LinkedIn offre également un système de publicité en ligne qui peut s’avérer très efficace. Avant de bien s’investir dans LinkedIn, il faut d’abord analyser votre public cible ou vos prospects. Si vous ciblez les professionnels, les entrepreneurs, c’est le milieu parfait pour vous. Si vous offrez des produits jeunesse, ludique ou récréatif, Facebook est un meilleur canal de conversion pour vous.

Afin de vous illustrer quel type de stratégie web est bien adaptée à LinkedIn, voici quelques études de cas :

hubspot

HubSpot : Hubspot souhaitait créer des opportunités d’échange avec des professionnels du marketing en ligne de petites et moyennes entreprises, en leur offrant des ebooks, webinaires et tutoriel dans le but de créer du trafic vers hubspot et des conversions de leurs services. HubSpot a utilisé les nouvelles commanditées de LinkedIn pour être vue par leur public cible.

  • 400% plus de prospects dans le secteur visé qu’avec d’autres plateformes
  • LinkedIn a été l’un des canaux payant qui a généré le plus de prospects durant la campagne 

adobe

Adobe : Adobe souhaitait se démarquer davantage comme un leader dans le marketing numérique et sensibiliser son public cible aux différentes solutions offertes via leurs services. Pour ce faire, Adobe avait besoin d'un canal pertinent pour partager leur vision et leur expertise avec leur clientèle cible, les directeurs marketing. Suite à la campagne :

  • 50% des prospects sont plus susceptibles de convenir qu’«Adobe façonne l'avenir du marketing numérique "
  • 2.5x plus susceptibles de convenir que les nouvelles commanditées LinkedIn d'Adobe "ont capturé leur attention"
  • 79% plus susceptibles de convenir qu’«Adobe peut aider à optimiser nos dépenses de médias "

Bien utilisé, ce média social peut vous rapporter beaucoup! Consulter notre article 6 conseils pour développer votre stratégie web sur LinkedIn

Twitter

Twitter, c’est le monde des actualités en temps réel. Il faut savoir maitriser l’art du 140 caractères maximum, mais c’est aussi un public cible cultivé, réactif et fervent. La masse d’utilisateurs Twitter se constitue de plus de 255 millions d’utilisateurs, principalement des adultes 30 ans et plus. Tout comme LinkedIn, Twitter est aussi un bon canal pour s’adresser aux professionnels ou aux consommateurs avertis. En effet, certaines compagnies utilisent Twitter avec succès pour faire du assistance technique ou encore une prise de pouls par rapport à leur e-réputation, via une veille de mention du nom de leur marque dans les Tweets.

 Voici quelques exemples d’étude de cas, liant Twitter à une stratégie web intégrée :

cirque

Cirque du Soleil : Via l’utilisation de comptes sponsorisés et de Tweets commandités, le Cirque du Soleil cherchait à accroître le public et amplifier l’engagement de ses fans envers la marque. Quelques résultats :

  • 360+ abonnés supplémentaires chaque jour
  • 2X : Multiplication par presque deux du nombre moyen d’abonnés quotidiens
  • Meilleur ROI en comparaison aux canaux marketing classiques 

LG

LG : LG souhaitais se démarquer en augmentant la visibilité et créer le buzz autour d’un nouveau téléphone destiné à des clients jeunes et branché via l’utilisation de Tweets commandités et de tendances commanditées afin de lancer une chasse au trésor en ligne.

  • 5 000 Tweets par heure au moment du lancement
  • 50 000 mentions du hashtag
  • 38% de taux d’engagement de pointe

grap1p7

Pour conclure, voici un graphique de l’utilisation des médias sociaux les plus populaires par  les internautes québécois. Vous verrez sans surprise que Facebook et YouTube mènent toujours la course, pour l’instant. Par contre, lorsque vient le moment de bien choisir ses outils et tactiques pour sa présence en ligne et sa stratégie en ligne, réfléchissez bien à vos buts, votre public et vos objectifs.

Ne vous lancer pas dans trop de choses à la fois et apprenez à maîtriser les médias sociaux un à un, selon vos priorités. Lorsque vous maîtrisez un profil, créer le suivant et ainsi de suite. N’oubliez pas que vous n’êtes pas tenus d’être sur tous les médias sociaux. Vaut mieux ne pas avoir de compte qu’un compte inactif.

Nous aborderons Pinterest et Instagram dans un autre article. Si vous avez besoin d’aide pour maîtriser votre profil ou votre stratégie web intégrée aux médias sociaux, notez que nous offrons aussi des formations, sur mesure ou sur l’un des sujets mentionnés dans cet article. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus ou à nous faire part de vos succès sur les médias sociaux dans les commentaires!


New Call-to-action

Commentaires
0