10 erreurs fréquentes de marketing par courriel faciles à éviter!

stratégie d'infolettreMalgré l'émergence des réseaux sociaux, le marketing par courriel doit être encore au coeur des stratégies marketing. Les consommateurs consultent quotidiennement leur courriel. Ainsi, les infolettres font partie des outils essentiels pour concevoir une campagne marketing.

Le marketing par courriel : 10 erreurs fréquentes

Pour optimiser votre entonnoir de ventes, vous devez envoyer des infolettres ciblées à des prospects qualifiés. Découvrez les erreurs les plus fréquentes lors de la mise en place de marketing par courriel afin de ne pas les reproduire.

1. Rédiger des objets trop généraux

La plupart des infolettres se retrouvent dans la corbeille, sans un clic. Pourquoi ? Il y a de fortes chances que ce soit l’objet du courriel qui ne se démarque pas. Avec la quantité de courriels que chaque individu reçoit chaque jour, vous devez trouver une manière originale de présenter votre contenu pour susciter l’intérêt de vos prospects. Choisissez un objet accrocheur, qui informe sur le contenu de l’infolettre ou qui pique la curiosité !

2. Négliger l'accroche

L’accroche (ou preheader) consiste aux 5 à 8 premiers mots de votre infolettre qui s'affiche après l'objet du courriel dans la boîte de réception. Elle représente pour vous une autre opportunité d'attirer l'attention du destinataire et de lui faire ouvrir le courriel. Avec l'expéditeur et l'objet, l’accroche est l'un des principaux éléments qui détermineront si votre courriel sera ouvert, ignoré ou supprimé.

3. Inclure trop de sujets à la fois

Une infolettre réussie, c’est une infolettre réfléchie. Il va de soi que vous pouvez inclure plusieurs appels à l’action et plusieurs liens externes dans vos contenus, mais essayez de garder un fil conducteur dans ceux-ci. Si vous incluez des liens vers une panoplie de sujets différents, vos infolettres seront longues, ce qui diminue vos chances de captiver l’attention de vos destinataires. Pour éviter cette problématique, vous pouvez demander les intérêts de vos prospects pour qu'ils reçoivent seulement ce qui les intéresse. Cette approche signifie également moins de désinscription, puisque vos courriels seront plus appréciés !

4. Ne définir aucun but

Avant même de choisir votre liste d’envoi ou de taper une seule lettre, vous devriez prendre quelques minutes pour définir le but de votre infolettre. Est-ce que votre infolettre est axée sur la génération de prospects, l’augmentation de trafic de votre site ou bâtir une relation de confiance ? Vous devez également vous interroger sur la prochaine étape que vous désirez que votre lecteur fasse. L’infolettre doit diriger vos prospects vers cette étape à l’aide d’appel à l’action. Ce serait une erreur de ne pas en intégrer!

5. Ne pas cibler un public

Un peu comme définir un but ou un sujet à votre campagne, vous devez également définir un public cible pour chaque envoi. En définissant le persona auquel la campagne d’infolettre s’adresse, vous pourrez ainsi choisir le bon type d’image, le bon vocabulaire, le style rédactionnel et les problématiques à adresser dans vos contenus. Pour que vos prospects se sentent interpellés par vos objets de courriel, vous devez adapter votre contenu à eux. Il ne reste plus qu’à aligner votre stratégie d’infolettre vers un persona spécifique pour chaque campagne et le tour est joué !

6. Satisfaire vos critères de beauté

La beauté est dans l’œil de celui qui regarde. Alors, assurez-vous que l’infolettre répond aux critères de beauté de votre persona et non aux vôtres ! Au-delà des goûts, il faut noter qu’une infolettre doit être plaisante à lire et relativement courte. Il ne faut pas utiliser de couleurs de fond agressives, de texte trop petit ou encore de texte trop compact. Assurez-vous également que la lecture est fluide et que vos appels à l’action, hyperliens et paragraphes sont bien identifiables dans votre contenu. Finalement, testez votre infolettre en version mobile afin de vous assurer que votre public pourra bien afficher vos contenus, peu importe l’appareil !

marketing par courriel7. Bombarder vos abonnés avec trop de courriels

Il peut être tentant d'envoyer plusieurs courriels par semaine ou même par journée. À long terme, cette stratégie ne vous fera qu'augmenter le nombre de désinscriptions. Les abonnés accorderont moins de valeur à vos courriels puisqu’ils en recevront trop.

8. Envoyer l'infolettre au mauvais moment

Il n'y a pas que le destinataire qui est important dans une stratégie de marketing par courriel. La date et l'heure peuvent également influencer la conversion de vos infolettres. Pensez aux événements particuliers qui peuvent changer les habitudes de vos destinataires. Par exemple, ils peuvent se lever plus tard un jour férié ou plus tôt la journée de la rentrée scolaire.

9 . Ne pas mesurer la performance

Une fois que l’infolettre est envoyée, ce n’est pas terminé! Vous devez mesurer la performance de celle-ci. Si vous ne le faites pas, vous ne saurez jamais si l’infolettre a converti des prospects. Les indicateurs de performance comme le taux de clic et d’ouverture vous aideront à améliorer vos prochaines infolettres. Vous serez en mesure de répéter ce qui a réussi et éviter ce qui n’a pas porté fruit.

10. Ne pas utiliser les tests A/B

Pour optimiser le taux de conversion de votre marketing par courriel, vous devrez faire des tests A/B. Ce type de test consiste à essayer plusieurs versions d’un même élément afin d’identifier celle qui suscite le meilleur taux de conversion. Ainsi, vous pourrez baser vos choix sur des statistiques réelles et non des intuitions.

En analysant bien chaque étape de la création de votre infolettre et en optimisant votre contenu selon votre stratégie inbound globale, vous aurez un meilleur taux d’ouverture, de clics et, souhaitons-le, de conversion. Téléchargez notre guide pour savoir comment les infolettres agissent à l'intérieur de votre stratégie globale!

New Call-to-action

Commentaires
0