Baby-boomers : un public cible à considérer

baby boomersCheveux blancs comme neige ébouriffés par le vent, l’homme de 66 ans, les deux mains au volant de la dernière BMW, fonce à une vitesse effrénée dans une nouvelle vidéo présentée par la marque sur Facebook. Vraiment? Un homme de cet âge dans une publicité sur les réseaux sociaux? Et pourtant, vous ne rêvez pas! Les efforts marketing de la présente décennie visent rarement cette tranche d’âge. Peu de messages sont destinés aux baby-boomers. Pourtant, ce n’est pas un groupe à négliger dans sa stratégie marketing. Découvrons pourquoi!

Les baby-boomers : des consommateurs prudents

Les baby-boomers sont bien souvent les laissés-pour-compte des stratégies marketing. La vieillesse est un tabou dans la société, et les gens veulent rarement se faire rappeler qu’ils prennent de l’âge. Ils sont alors peu interpellés. Par contre, selon un article publié dans la Presse+ en janvier dernier, les baby-boomers (soit les gens nés entre 1946 et 1964) représentent près de 30 % de la population canadienne. Une donnée à prendre assurément en considération lors de la création de vos prochains personas.

Les baby-boomers ont également un grand pouvoir d’achat. En effet, ils prennent 50 % des décisions de consommation, selon l’American Association of Retired Persons. Cependant, depuis les crises boursières des années 1997 et 2008, ce groupe fait des achats réfléchis et prudents.

Ces consommateurs désirent se faire parler autrement. Faith Popcorn, l’auteure du livre à succès Le rapport Popcorn, avoue que « les baby-boomers ne veulent pas avoir 25 ans de nouveau. Ils veulent avoir 70 ans de la meilleure façon possible ». De plus en plus de baby-boomers vont s’informer en ligne.

Les opportunités d’affaires sont présentes. Les entreprises qui choisiront de s’adresser aux baby-boomers devront répondre directement à leurs besoins, à leurs questions et à leurs désirs.

Vers un marketing personnalisé pour les baby-boomers

Nous devons aussi faire fi des idées préconçues. La grande majorité des baby-boomers ne grignotent pas des biscuits Tea social en faisant des mots croisés. Beaucoup sont très actifs et sortent de la maison. Même s’ils ne sont pas nés dans l’ère des nouvelles technologies, ils les utilisent souvent. Ils connaissent assez bien les ordinateurs et les téléphones intelligents, car ils les ont déjà intégrés dans leur quotidien.

Votre stratégie marketing pour les baby-boomers doit être appropriée, c’est-à-dire qu’une recherche approfondie sur votre persona importe grandement. Elle vous permettra d’apprendre à connaître les baby-boomers et ainsi répondre à leurs demandes.

Une stratégie sur le Web peut être toute indiquée, à la condition que celle-ci soit adaptée. Par exemple, les baby-boomers utilisent très peu Snapchat. Les viser sur ce réseau social serait donc inopportun. La plateforme doit également être simple. Les gros caractères sont de mise sur les appareils mobiles!

D’ailleurs, les baby-boomers sont majoritairement plus craintifs en ce qui concerne les achats en ligne et les téléchargements. Dites simplement que votre site est sécurisé et donnez un exemple. Le but est de les rassurer sur les processus effectués sur le Web.

Ce groupe de consommateurs aime apprendre et essayer de nouvelles choses. Votre offre doit exposer les bénéfices que retireront vos clients et montrer l’expérience qu’elle leur procurera. Les baby-boomers préfèrent comprendre avant de se procurer un produit ou d'adhérer à un service.

Le marketing pour les baby-boomers est donc accessible pour toute entreprise qui possède des services ou des produits susceptibles de les intéresser. Les « milléniaux », les personnes âgées de 19 à 36 ans, sont les cibles principales des stratégies marketing sur le Web. Bien que ce groupe d’âge représente une plus grande portion que les baby-boomers, le pouvoir d’achat de ces derniers est à considérer. Par contre, avant toute chose, vous devez connaître votre public cible. Pour ce faire, procurez-vous ce guide qui vous aidera à bâtir vos propres personas d’acheteur. Les baby-boomers en feront-ils partie?

New Call-to-action

Commentaires
0