15 trucs pour faire de votre rédaction Web un vrai chef-d’œuvre!

15-trucs-rédaction-web Plusieurs mythes en rédaction Web ont la vie dure : « c’est trop compliqué », « impossible de s’y retrouver », « ça manque de concret »… Pourtant, la rédaction Web, ça se développe! Voici 15 trucs essentiels en rédaction Web pour attirer vos clients potentiels, stimuler leur intérêt et garder leur attention jusqu’à la fin!

1. Faire une recherche avant de rédiger

Avant de vous lancer dans la rédaction Web, une petite recherche s’impose! Commencez par voir ce que les gens recherchent sur le Web. Quels sont les questionnements et les préoccupations de votre public cible? Pouvez-vous y répondre à l’aide de sources crédibles? Vos concurrents n’ont pas encore abordé le sujet? Sautez sur l’occasion et créez des articles exclusifs!

Passez aussi en revue les différents mots clés pertinents pour la rédaction de vos articles de blogue. L’outil Google AdWords Keyword Planner vous aidera à identifier les tendances et les opportunités en SEO pour votre entreprise.

2. Le plagiat, c’est non en rédaction Web!

La tentation de recopier un texte ou un extrait de texte peut être forte, c’est un fait! Mais si le plagiat vous fait gagner du temps, il nuit considérablement à votre référencement (SEO). En rédaction Web, il faut toujours créer du contenu neuf et original pour se démarquer. Sans compter que reprendre le contenu d’un autre site tel quel constitue une violation du droit d’auteur.

Exprimez-vous dans vos propres mots! Et si vous voulez faire référence au contenu d’un autre site Web, mentionnez toujours clairement votre source, soit dans le texte ou entre parenthèses.

3. Traiter d’un seul sujet par article

En rédaction Web, il est facile de se perdre – et de perdre vos lecteurs! Un conseil : choisissez un sujet et évitez d’en traiter d’autres en cours de route. Vos lecteurs seront d’autant plus satisfaits de voir que vous répondez à leur questionnement que d’en avoir trop et de ne plus savoir où donner de la tête!

Si vous avez plusieurs sujets à traiter, optez pour plusieurs articles de blogue. Par exemple, dans cet article, on parle de trucs pour améliorer vos compétences en rédaction Web. Un autre article de blogue pourra mettre de l’avant la question de rédiger vos contenus à l’interne ou les sous-traiter.

4. Écrire pour son persona

On ne le dira jamais assez : écrire pour son persona est l’une des règles de base en rédaction Web. Quel est le profil de votre persona? Est-il jeune ou âgé? Quels sont ses buts et ses motivations? Rédigez dans un ton qui lui est familier et répondez à ses questions ainsi qu’à ses objections. Bref, soyez clair et exprimez-vous avec simplicité pour gagner la confiance de votre persona.

5. Tenir compte du parcours d’achat

Votre public cible est-il plutôt au stade de prise de conscience d’un besoin ou est-il en mode décision? Ou entre les deux? C’est à vous d’identifier le parcours d’achat de votre persona et d’orienter la rédaction Web en fonction du stade auquel il se situe.

parcours-acheteur-generique

Par exemple, mieux vaut ne pas offrir vos produits et services avant de renseigner votre public cible sur un sujet qui le préoccupe. Tout est une question de logique!

6. Trouver un titre accrocheur et pertinent

Impossible d’y échapper! Le titre et les sous-titres sont d’une importance capitale en rédaction Web. En fait, on estime que 80 % des personnes liront votre titre et vos sous-titres et que seulement 20 % liront votre texte (HubSpot). En plus d’être accrocheur, le titre de votre article doit être pertinent pour le référencement naturel (SEO). Concrètement, il s’agit d’y ajouter votre mot clé principal pour optimiser le référencement de votre article.

Par exemple, si votre texte traite du dressage pour chien, le titre pourrait être « 10 trucs pour faciliter le dressage de votre chien ». Ce titre contient le mot clé « dressage de chien » et est accrocheur (« 10 trucs »). Il rejoindra assurément les propriétaires de chiens à la recherche d’astuces pour dresser leur fidèle compagnon!

7. Ne pas négliger l’introduction

OK, le titre de votre article de blogue a retenu l’attention de votre lecteur. Génial! Mais est-ce que l’introduction de votre texte saura maintenir son intérêt? N’oubliez pas que votre lecteur consomme en moyenne 285 pièces de contenu chaque jour (ADWEEK)…

Soyez dynamique et faites référence à ce que votre lecteur recherche. Démontrez que vous comprenez ses intérêts et indiquez en quoi votre article y répondra. Et assurez-vous d’inclure votre mot clé principal pour favoriser un bon référencement naturel (SEO).

8. Les balises, un must en rédaction Web!

Idéalement, votre mot clé principal devrait se retrouver dans vos balises H1, H2 et H3 pour optimiser le référencement naturel (SEO). Dans cet article, par exemple, on utilise le mot clé principal « rédaction Web » dans le titre principal H1 et dans les sous-titres H2 (mais pas dans TOUS les sous-titres, car ça deviendrait redondant à lire!). Aussi, on prend soin d’inclure le mot clé dans le texte lorsqu’on parle de rédaction Web ainsi que dans l’URL de l’article: https://guaranamarketing.com/15-trucs-redaction-web-blogue/.

9. Le contenu en soi

C’est le nerf de la guerre! Les gens recherchent du contenu informatif qui leur sera utile. Votre mission consiste à « éduquer » votre clientèle cible et à lui offrir des outils pour répondre à ses besoins. Demandez-vous toujours : en quoi cet article de blogue aidera mes clients actuels et potentiels? La réponse doit être évidente.

10. Bien choisir le format de contenu

En rédaction Web, le format est tout aussi important que le contenu! Choisirez-vous d’inclure une infographie, une vidéo, plusieurs images ou encore un texte continu? Dans cet article, on a opté pour du texte en continu avec des sous-titres numérotés de 1 à 15. Idéal pour faciliter la lecture!

11. Choisir un visuel accrocheur

Parce qu’une image vaut mille mots, choisissez bien le visuel de votre article de blogue. Pas besoin d’être un pro en rédaction Web pour s’en rendre compte : un visuel accrocheur incitera plus de gens à cliquer sur votre article pour le lire.

Dans vos recherches, privilégiez les visuels faciles à décoder au premier coup d’œil. Les images trop chargées sont à éviter, car elles nuisent à la compréhension. Un visuel soigné et directement en lien avec le contenu de votre article de blogue piquera la curiosité de votre persona et facilitera la lecture de votre article. Et n’oubliez pas d’inclure l’attribut « ALT » de la balise image pour le SEO!

12. Ajouter des liens internes

Vos articles de blogue sont une excellente vitrine pour démontrer votre expertise! En plus de positionner votre entreprise comme une experte dans son domaine, ils représentent l’occasion de promouvoir vos produits et services.

Il est donc tout à fait logique d’y inclure des liens internes vers des sections de votre site Web ou d’autres articles de votre blogue. Attention toutefois de ne pas en abuser : à trop vouloir faire la promotion de vos produits et services, vous risquez de perdre l’intérêt de vos lecteurs!

13. Varier la longueur des articles

Oui, c’est une bonne chose de varier la longueur de vos articles de blogue! Selon leur sujet, certains articles seront forcément plus longs que d’autres. Ne cherchez pas à imposer un nombre de mots. Allez à l’essentiel tout en restant clair.

14. Écrire sans faire de fautes

Parce qu’il est toujours plus difficile de se relire soi-même, demandez l’aide d’un collègue ou d’une adjointe. Ou encore, songez à engager un réviseur à la pige pour publier des textes sans fautes. En rédaction Web, les choses évoluent parfois très vite et plusieurs collaborateurs sont appelés à modifier un même texte, ce qui augmente le risque de fautes.

La qualité de vos communications écrites en dit long sur votre entreprise et la qualité de ses services. Quelle image voulez-vous projeter auprès de vos clients? Assurez-vous de faire bonne impression dès le premier coup d’œil!

15. Insérer un call to action à la fin

Beaucoup (trop) d’articles de blogue se terminent en queue de poisson! Le lecteur vient de s’informer et rien ne l’incite à poursuivre sa réflexion à la fin du texte. Aucun bouton, aucun lien… Rien!

Le call to action (CTA), ou appel à l’action, doit faire partie de votre processus de rédaction Web. Vous écrivez forcément un article de blogue pour répondre à une question, informer sur un sujet ou promouvoir un produit ou un service. Que voulez-vous que le lecteur effectue comme action à la fin de votre article?

Proposez-lui un ebook sur le sujet ou une consultation gratuite, par exemple. Vous avez assurément quelque chose à offrir en fonction du parcours d’achat de votre lecteur (voir le point 5 de cet article). Pensez-y, le call to action est un puissant outil de conversion!

Vous voilà maintenant au fait de 15 trucs infaillibles pour générer des résultats percutants en rédaction Web. Combinés les uns aux autres, ils sont la recette gagnante pour capter l’attention de votre public cible et l’inciter à passer à l’action. Si vous croyez que l'aide d'un spécialiste vous serait utile, nous vous invitons à faire appel à notre expertise sous notre service de session stratégique où il vous est possible de répondre à tous vos questionnements.

présentation session stratégique inbound marketing

Commentaires
0